Une récolteuse à coton vient révolutionner le travail
des cotonculteurs de l'Afrique de l'Ouest

Mettre la technologie au service de la production des petits agriculteurs

Le Mali, le Bénin, le Burkina Faso, et la Cote d'Ivoire sont les principaux pays d'Afrique de l'Ouest producteurs et exportateurs de coton. La récolte de cette plante qui s'étend sur 4 mois se fait principalement à la main, ce qui représente un travail long, pénible et fastidieux.. Jusqu'à présent aucune mécanisation n'avait pu être apportée à la cueillette pour les petits planteurs.

Fruit de la collaboration rapprochée entre le Groupe GIFA COTONOU dirigé par Mr Foly Abraham GABA et le CIOA, une récolteuse a pu être mise au point qui simplifiera grandement le travail de la récolte. Cette petite machine fonctionnant sur batterie accomplit à elle seule le travail de 5 ouvriers agricoles; ce qui tombe à point nommé puisque, face à la pénurie de journaliers, beaucoup de paysans se voyaient obligés de réquisitionner leurs enfants pendant le temps de la récolte qui s'étend d'octobre à février, en pleine période scolaire.

De plus, une fois la récolte manuelle effectuée, on doit ensuite procéder à un tri pour éliminer les feuilles et tiges qui y sont forcément mêlées; la récolteuse -qui agit comme un petit aspirateur- récupère seulement la fibre de coton, ce qui donne un travail propre n'exigeant pas d’autre intervention.

Les équipes de GIFA COTONOU ont déployé une énergie et des moyens importants pour faire connaître la récolteuse, organisant dans les villages du Bénin et du Mali, notamment, des regroupements pour que les cotonculteurs puissent tester les récolteuses dans les conditions réelles de travail. Le résultat, après plusieurs centaines de démonstrations, est positif à tous les points de vue :

  • 240 kg de coton récoltés par jour avec la machine contre 40 kg en moyenne pour une cueillette manuelle
  • Une récolte nette sans débris
  • Réduction nette de la fatigue de l’opérateur, et des risques de blessure

En cours d’homologation par le Laboratoire National du Bénin, la récolteuse GIFA deviendra sans conteste l’outil indispensable aux cotonculteurs.

Un bel exemple de ce que peut donner la coopération entre un homme de terrain, Mr Gaba, désireux de faciliter le travail des agriculteurs de son pays, et les ressources d’ingénierie du Groupe CIOA.